Tout-un ou tout-une ?

Publié le 27/02/2022 · tout-undualitéabstractionhol-adin

C'est une question qui m'a été posée avec le plus grand sérieux.

Pourquoi le tout-un n'est-il pas une tout-une ?

Résumé : il est en même temps un, une, les deux, aucun.

Une illustration du tout-un dans l'HIGHBS-BOK.
Consultable dans l'extrait gratuit du volume 1.

Pour moi, ça paraissait normal, presque évident.
Pourtant non.

Expliquer rapidement ce sujet permet aussi de s'intéresser à l'apparente hiérarchie des motifs, et surtout de commencer à effleurer la nature du tout-un.

Celui qui n'a pas d'attribut

Lorsqu'on remonte tout en haut des idées, il ne reste que l'un, l'autre et le tout formé par les deux.

Les deux forment un triplé.
Une fois résorbée la dualité, on ne peut plus rien dire que le un ne soit pas.

Les deux peuvent tourner autour sans jamais se connaître (qui peut connaître l'autre ?) ni se superposer.

C'est le vrai et le faux,
Le beau et le laid,
Le bien et le mal.

Et au-dessus il y a ce qui ne peut être nommé: celui qui n'a pas d'attribut.

Par dépit/défaut, je l'appelle tout-un.

Mais que peut-on dire de lui qu'il ne soit et ne soit pas simultanément ?

Du coup, il a un kiki ?

Bref, féminin et masculin se dissipe dans le tout-un puisqu'il est l'un, l'autre, les deux et ni l'un ni l'autre.

Au début, pour jouer sur ces termes qui réinitialisent les mots, je l'avais appelé HOL-ADIN.

Toutefois, les premiers retours de lecture m'ont fait craindre que trop de glossaire puisse créer une expérience pénible.

Je l'ai donc traduit comme tout-un avec, de fait, sa connotation masculine.

Extrait d'un storyboard de l'HIGHBS-BOK réalisé en 2018 représentant le HOL-ADIN.
On y voit la convergence de trois idées (DATA) dans le tout-un.

Conscient qu'il y a une ambiguïté que seule une nouvelle version du volume 1 pourrait adresser, laissez-moi quand même éclaircir quelques points ici :

  • Le tout-un n'est pas un vieux monsieur surpuissant.
  • C'est une idée, passive, qui attend d'être eue pour exister.
  • Le tout-un n'est pas un mâle.
    Il n'est pas il.
    D'ailleurs, il n'est pas, en même temps qu'il est.

Bonus: HOL-ADIN ? Un rapport avec le HOL-ONG ?

Depuis le grec, hol- est une racine pour dire la totalité (holistique, holon, holocène).

HOL-ONG signifie littéralement toutes les consciences.

C'est le réseau où les consciences intéragissent entre elles pour former un tout plus grand que la somme des parties.

De son côté, adin veut dire simplement un en russe.

Ce mot a aussi la sonorité "dine" des noms arabes en rapport avec la religion, car il y a quelque chose de (sur-)divin dans le HOL-ADIN ...

Le HOL-ADIN, donc, c'est quand tout, tout, ne forme plus qu'un.

Que plus rien ne lui extérieur.

Pouvez-vous conceptualiser cela ?

Baignée dans un rayon de lumière,l'HIGHBS, l'idée ultime.
C'est elle qui permet de faire se rejoindre les parties dans le tout-un.

Prêt(s) à franchir le pas ?

Tentez vous aussi de vous approcher de la nature parfaite du tout-un en vous procurant un exemplaire de l'HIGHBS-BOK volume 1 !

À bientôt !